La mémoire des lieux, la preuve en image

L'histoire du lieu influence les vivants. Les morts violentes, les maladies graves, les suicides mais pas que. L'ensemble des événements qui se sont produits dans un lieu l'influencent, les événements positifs comme les négatifs. Le temps n'efface pas forcément l'histoire du lieu, vous pouvez vivre sur en ancien cimetière mérovingien et en subir les conséquences dans votre maison moderne. 

Notre état d'esprit et notre manière de vivre influence aussi la mémoire de notre habitation. Vous avez surement dû faire l'expérience de vous sentir bien immédiatement dans un lieu qui vous était totalement inconnu grâce à la bonté de son propriétaire qui rayonne à travers les murs et au contraire, vous sentir oppressé dès que vous avez franchi la porte d'une boutique au propriétaire inquiet ou stressé. 

La vie est résonance, l'histoire et l'énergie d'un lieu nous influence, le temps d'un achat rapide dans une boutique comme toute une vie chez nous. Il n'est pas forcément important de savoir ce qui sait passé avant notre arrivée dans notre nouvelle maison mais il est important de l'écouter, de s'écouter, de faire preuve d'observation sur notre état d'être, notre joie de vivre et les interactions entre les occupants du lieu. Dans la tradition, quand on investi un nouveau lieu de vie, on le célèbre (ce que l'on fait encore aujourd'hui avec la pendaison de crémaillère), on le nettoie (physiquement et énergiquement : un peu de sauge ou un coup de bol tibétain ne suffisent pas) et on le remercie de nous accueillir. Quotidiennement, on entretien l'énergie de notre lieu (ce qui fera l'objet d'un prochain article). 

Si vous avez besoin d'aide et de conseils pour harmoniser votre lieu, vous savez où me trouver ...