Le bonheur

La quête du bonheur est depuis de nombreuses années devenu quasi une mode. Il faut être heureux, il faut trouver le bonheur et vivre dedans. Il faut en éclabousser les autres.

Ce qui peut nous rendre parfois malheureux, faute de l'avoir trouvé. Nous oblige parfois à sortir de notre zone de confort pour nous en rapprocher. Et puis parfois, nous le sommes (heureux), le temps d'un moment suspendu plus ou moins long. Peut-être un jour si cela est possible, nous vivrons dans le bonheur ad vitam aeternam (c'est ce que je vous souhaite du fond du cœur).

Je pense qu'il faudrait sortir de cette quête et simplement mettre les choses en place dans notre quotidien pour l'apprivoiser, pour faire sa connaissance, pour apprendre à le connaître, puis le cultiver. A mon sens, le bonheur se partage, on peut contaminer les autres avec. Le bonheur se ressent, se voit sur le visage et dans le regard. Il est contagieux! Dans cette période de peur où l'on a un peu perdu le sens des réalités, de l'échange et du bonheur. Cultivons notre bonheur (par de petits actes au quotidien de bienveillance à notre égard pour commencer) et puis, rendons-le contagieux, partageons-le et laissons-nous contaminer par celui des autres !